L’EURUSD au plus haut, la BCE en ligne de mire

07/12/2020

L’EURUSD au plus haut, la BCE en ligne de mire

Etats-Unis

Politique : Donald Trump continue de souffler le chaud et le froid quant aux résultats de l’élection présidentielle, même s’il a donné son feu vert à une transition avec la future administration Biden. Le Président sortant a ainsi notamment appelé le gouverneur de l’état de Géorgie (Républicain) à renverser le résultat en sa faveur et a réitéré ses accusations selon lesquelles l’élection avait été manipulée par des fraudes, affirmant à rebours des résultats officiels qu’il avait remporté la Géorgie (« We won Georgia, just so you know »).

Sur le front de la crise économique, un groupe bipartisan de 10 sénateurs pourrait présenter ce lundi un plan de soutien de USD 900 Mrds, qui viserait notamment à aider les petites entreprises et prolonger les aides apportées aux chômeurs. Cette initiative intermédiaire entre la proposition de l’administration sortante (autour de USD 500 Mrds) et le plan démocrate (USD 2.2 Mrds) pourrait faire office de compromis, à condition que le Président Trump et le leader de la majorité républicaine au Sénat l’approuvent.

Sur le plan sanitaire, les Etats-Unis s’enfoncent toujours plus dans la crise alors que plus de 280 000 américains sont décédés du Covid19 et que les nouvelles contaminations quotidiennes ont dépassé le chiffre de 200 000 à plusieurs reprises la semaine dernière.

Activité : la résurgence de l’épidémie se ressent sur les chiffres parus la semaine dernière et qui confirment le ralentissement de l’activité aux Etats-Unis, comme en attestent la baisse de l’ISM manufacturier au mois de novembre (57.5, après 59.3 en octobre) et le net ralentissement des créations d’emplois pour le même mois (+ 245 000, contre un consensus à 440 000 et après un chiffre de 610 000 en octobre). Alors que le taux de chômage recule à 6.7% (après 6.9% en octobre), les chiffres indiquent aussi une baisse du taux d’activité à 61.5% après 61.7% le mois précédent (le taux d’activité est le rapport entre le nombre d’actifs – actifs occupés et chômeurs – et l’ensemble de la population correspondante*). Ce dernier indicateur, qui a touché un plus bas en avril à 60.2%, plafonne et peine à retrouver son niveau d’il y a un an à 63.2%, laissant supposer que nombre d’américains sont encore éloignés du marché du travail.

Les chiffres de la semaine : Taux d’inflation du mois de novembre (09/12), Indice (préliminaire) de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan du mois de  décembre (11/12).

A l’ouverture de la séance asiatique, la paire EURUSD s’échange ce lundi matin autour des 1.2120, au plus haut depuis le printemps 2018.

 

Europe

Politique : Après un constat partagé sur les points bloquants (pêche, concurrence et gouvernance), le Premier Ministre britannique, Boris Johnson, et la Présidente de la Commission, Ursula Von der Leyen, ont réaffirmé leur volonté de poursuivre les négociations pour tenter de parvenir à un accord d’ici la fin de l’année et ainsi éviter le no deal. Alors que l’issue de ces discussions est toujours incertaine, certains Etats européens mettent en garde contre l’obtention d’un deal à tout prix, qui se ferait en dépit des meilleurs intérêts de l’UE – la France a par exemple annoncé qu’elle pourrait opposer son véto si elle estimait qu’un mauvais accord lui était présenté. La paire EURGBP s’échange au plus haut depuis un mois ce lundi matin (0.9105), pointant la nervosité des marchés alors que s’engage la dernière ligne droite.

Concernant le plan de sauvetage de EUR 750 Mrds, le blocage de la Pologne et de la Hongrie persiste et l’hypothèse d’une solution alternative à 25 prend de l’ampleur, accentuant la pression sur les deux capitales d’Europe centrale.

Activité : L’inflation en zone euro se maintient en territoire négatif et le bloc devrait retomber en récession au quatrième trimestre, mettant davantage de pression sur la BCE, qui se réunit cette semaine, pour qu’elle augmente son soutien à la reprise. L’institution de Francfort pourrait étendre son programme de rachat d’actifs au-delà de juin 2021 pour un montant additionnel de EUR 500 Mrds (en complément des EUR 1.35 Mrds déjà actés depuis le début de la pandémie).

Les chiffres de la semaine : Indice ZEW de l’activité en Allemagne pour le mois de décembre (08/12), Réunion de la Banque Centrale Européenne (10/12)

*https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1938#:~:text=Le%20taux%20d’activit%C3%A9%20est,ensemble%20de%20la%20population%20correspondante.