L’EURUSD tutoie les 1.21 et poursuit son rebond en attendant la réunion de la Fed cette semaine

26/04/2021

L’EURUSD tutoie les 1.21 et poursuit son rebond en attendant la réunion de la Fed cette semaine

La paire EURUSD poursuit son rebond et a effacé la marque des 1.21 ce lundi matin. Les dernières données économiques favorables, notamment aux Etats-Unis, entretiennent l’euphorie. Les investisseurs favorisent les actifs risqués (marchés actions au plus haut) au détriment des valeurs dites « refuge », dont le dollar US. L’optimisme de la reprise économique prend le pas, pour le moment, sur les risques d’emballement – dont une inflation incontrôlée serait une illustration – qui pourraient déclencher un resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Les activités manufacturière et immobilière restent orientées à la hausse et confirment la solidité de la reprise outre-Atlantique. Cependant, à mesure que la reprise s’installera, il sera de plus en plus difficile pour la Fed d’écarter ou de minimiser l’éventualité d’une hausse de taux plus tôt que prévue. Les marchés pourraient alors revenir vers le scénario d’une hausse de taux précoce, ce qui pourrait redonner de la vigueur au billet vert.

Au-delà de la reprise économique, les rumeurs selon lesquelles Joe Biden pourrait augmenter le taux d’imposition des plus-values (qui passait de 20% à 39.6%) pour les particuliers les plus fortunés, ont également fait vaciller le dollar US. La perspective d’une hausse de la fiscalité pourrait en effet détourner certaines investisseurs des actifs américains.

En Europe, malgré un niveau de circulation du virus toujours élevé, plusieurs Etats entrevoient un allègement des restrictions tandis que la campagne de vaccination prend de l’ampleur. Par ailleurs, les indices d’activité et les enquêtes de confiance pointent vers une amélioration de la situation en ce début de deuxième trimestre, ce qui soutien la monnaie unique.

La paire EURUSD s’échange autour des 1.21 ce lundi, au plus haut depuis 2 mois. L’objectif à la hausse se situe dans la zone des 1.2160, où des tentatives de rebond avaient échoué en janvier et février.

 

Etats-Unis

Sanitaire : La vaccination va bon train aux Etats-Unis, où plus de 228 millions de doses ont été administrées. L’objectif d’une immunité collective dès cet été semble de plus en plus proche.

Activité : En avril, l’activité manufacturière poursuit sa hausse (PMI en hausse à 60.6, après 59.1) et les ventes de maisons neuves ont bondi par rapport au mois précédent (+20,6%).

Chiffres de la semaine : Commandes de biens durables du mois de mars attendues en hausse (26/04), Réunion de le Fed (28/04), première estimation de la croissance du PIB du 1er trimestre attendue à +6.5% (29/04) et les chiffres de l’inflation PCE attendue en hausse (30/04).

 

Europe

Politique : Le gouvernement de Mario Draghi a révélé les grandes orientations de son programme de redressement de l’Italie, qui sera principalement financé par le plan européen Recovery et atteindra un montant de près de EUR 200 milliards. Le plan italien se concentrera sur la transition écologique, la digitalisation, les infrastructures, l’éducation, le social et la santé.

Activité : L’indice PMI composite de la zone euro, qui regroupe les indices de l’activité manufacturière et des services, est ressorti en hausse en avril à 53.7 (après 53.2 en mars), signalant une réorientation favorable de l’économie au deuxième trimestre. L’accélération de la campagne de vaccination et les perspectives d’allègement des mesures sanitaires appuient l’hypothèse d’un fort redémarrage en milieu d’année. L’indice IFO du climat des affaires en Allemagne a par ailleurs moins progressé qu’attendu en avril, passant de 96.6 à 96.8.

Chiffres de la semaine : Taux d’inflation en Allemagne pour le mois d’avril (29/04), Première estimation de la croissance du PIB du 1er trimestre attendue à -3.2% (30/04).