Flash: on ne connaît pas le nouveau POTUS

04/11/2020

Imbroglio en vue…

 

 

Déjouant les sondages (encore une fois!) Trump a réalisé de bons voire très bons scores. La Floride est tombé dans son escarcelle alors même qu’elle semblait promise à Biden.

Assez rapidement, Trump a annoncé avoir remporté l’élection, alors même que des millions de voix n’étaient pas encore décomptées.

Au fur et à mesure du décompte des votes par anticipation, la tendance à commencé à s’inverser, notamment lorsque Biden a pris les devants d’abord dans le Wisconsin (qu’il a « officiellement » remporté) puis dans le Michigan.

S’il devait l’emporter dans cet Etat ainsi que dans un autre encore (Nevada, North Carolina, Georgia ou Pennsylvania) la majorité des Grands Electeurs lui seraient acquis.

Trump qui n’a jamais affirmé qu’il reconnaîtrait les résultats de l’élections et qui a depuis des mois pesté contre le vote par correspondance et les Démocrates les accusant de voler l’élection, a entamé une bataille de position:

  • lors de son allocution au cours de laquelle il a revendiqué la victoire, il a fait état de fraudes massives (sans preuves) et a annoncé qu’il saisirait la Court Suprême pour stopper le décompte des voix
  • son équipe de campagne a annoncé demander le re-calcul des votes dans le Wisconsin (l’issue ne devrait cependant pas changer, Biden ayant plus de 20 000 voix d’avance,
  • son équipe a demandé à suspendre le décompte des voix dans le Michigan ainsi qu’en Pennsylvanie.

Mais Trump n’a pas encore perdu: s’il emporte la Caroline du Nord, la Géorgie, la Pennsylvanie et le Nevada c’est lui qui obtiendra la majorité des Grands Electeurs. Ce scénario est à l’heure actuelle tout à fait envisageable.

L’issue est encore très incertaine ce soir, la bataille s’annonce épique!

 

L’EURUSD réagit assez faiblement: lors de la dernière élection en 2016, la paire avait évolué entre 1.09 et 1.13… l’amplitude est beaucoup plus faible aujourd’hui, avec un plus bas sur les 1.1607 et un plus haut sur les 1.1767.