Biden déterminé à passer son plan de relance, la BCE attentiste

25/01/2021

Biden déterminé à passer son plan de relance (USD 1.900 Mrds), la BCE attentiste

A peine intronisé Président des Etats-Unis, Joe Biden a rappelé qu’une de ses priorités est de faire passer un nouveau plan de soutien à l’économie américaine (USD 1.900 Mrds), qu’il souhaiterait voir appuyé par un consensus bi-partisan. Si le Président parvient à mettre en oeuvre ce paquet de mesures budgétaires et à accélérer la campagne de vaccination (une autre de ses priorités), les espoirs de reprise seraient renforcés, ce qui devrait favoriser les actifs plus « risqués » (actions, devises émergentes) et pourrait annoncer une reprise de la tendance baissière du dollar US.

Côté européen, l’activité manufacturière montre des signes de résistance encourageants et bénéficie notamment de la bonne santé de l’économie chinoise mais l’Union Européenne reste embourbée dans la crise sanitaire alors que les campagnes de vaccination peinent à se déployer pleinement. Face à cette situation économique incertaine, le conseil de Gouverneurs de la BCE s’est réuni jeudi dernier et a rappelé que la BCE est prête à maintenir ses mesures de soutien tant que nécessaire, sans pour autant modifier ses taux directeurs ni son programme de rachats d’actifs. Le sujet de l’euro fort n’a pas non plus fait l’objet d’une attention particulière, laissant le champ libre à un rebond de la monnaie unique (niveau de résistance autour des 1.2235, avec l’objectif du plus haut de 1.2350 de début janvier en ligne de mire).

Etats-Unis

Politique : Joe Biden a prêté serment mercredi 20 janvier en tant que 46ème Président des Etats-Unis et a rapidement pris plusieurs mesures pour défaire certaines mesures symboliques de son prédécesseur (exemple : Biden a décidé le retour dans l’accord de Paris sur le climat). Le calendrier politique des prochaines semaines sera occupé par le projet de plan de soutien à l’économie, que le Président souhaiterait faire voter très rapidement, et le procès en destitution du Président sortant Donal Trump, qui se tiendra au Sénat à partir du 9 février.

Activité : L’activité manufacturière au mois de janvier semble avoir encore progressé (9ème mois de suite) et démontre la résilience de l’économie américaine, pourtant frappée de plein fouet par la pandémie.

Chiffres de la semaine : La semaine sera riche avec notamment la réunion de la Fed (27/01), une première estimation du PIB du T4 attendu à +4% (28/01) et les chiffres de l’inflation de décembre et la confiance des consommateurs (29/01)

En ce début de semaine, la paire EURUSD poursuit son rebond entamé jeudi dernier et s’échange autour des 1.2160.

Europe

Sanitaire : La situation est toujours difficile en Europe, qui connaît un haut niveau de contaminations et s’inquiète de la circulation des variants britannique et sud-africain, alors que plusieurs Etats ont resserré les mesures sanitaires (premier couvre-feu aux Pays-Bas, re-confinement au Portugal et envisagé en France, confinement prolongé en Allemagne).

Activité : Ces restrictions se ressentent sur l’activité, avec un ralentissement perçu en janvier d’après les premières estimations du PMI composite (47.5 vs 49.1 en décembre). Dans la même veine, l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est ressorti en légère baisse ce lundi matin (91.8 vs 92.1 en décembre).

Chiffres de la semaine : Première estimation de la croissance en Allemagne au T4 (29/01).